l'oiseau arlequin

Publié le par Za

Le troglodyte mignon...

Ce nom d'oiseau m'a toujours émue, et pourtant, c'est que dalle, un troglodyte mignon ! Quelque chose comme 10 grammes de plumes brunes, discret, mais quel nom... Voici donc l'origine de ce petit oiseau, un conte birman, mis en mots par Pascale Maret et illustré par Delphine Jacquot.

 

oiseau-arlequin.jpg

 

Au début du monde était le Lion. Et le Dragon-Serpent. Ils se partageaient la Terre et la Mer. Et s'ignoraient, ce qui, comme chacun sait, est la condition inconditionnelle à la paix. Ceci dit, le Lion régnait visiblement avec plus de gentillesse que le Dragon-Serpent, qui n'avait pas l'air commode pour deux sous. Pour se rafraîchir, un jour de grande chaleur, le lion commet l'irréparable : il se baigne. Horreur !

 

lire-relire-4-7834.JPG

 

L'oiseau arlequin est un de ces contes de début du monde où les animaux parlent et sauvent le monde bien mieux que Bruce Willis, si vous voulez mon avis ! De ces contes où la modestie, la noblesse, l'ingéniosité, la solidarité font bien plus que tous les muscles de la Terre !

 

Les illustrations de Delphine Jacquot, images arrêtées sur des yeux écarquillés et doux, cernés de khôl, donnent à cette histoire une élégance incroyable. Chaque animal arbore un turban, un  tarbouche, enfin un mini bibi très classieux et qui change tout. Les couleurs sont magnifiques, savante gamme de verts, rouges profonds... Les portraits d'oiseaux, comme prêts pour une course saugrenue digne d'Alice au pays des merveilles, sont extraordinaires !

 

lire-relire-4-7821.JPG

 

lire-relire-4-7825.JPG

 

Ces bestioles, posant pour l'illustratrice sous leur meilleur jour, m'ont rappelé les oiseaux fabuleux d'Audubon, présentés grandeur nature dans un livre immense, aussi démesuré que l'était l'entreprise...

 

Audubon-oie-copie-1.jpg Audubon-Flamant.jpg Audubon-copie-1.jpg

 

L'oiseau arlequin est un de ces beaux livres d'images où il fait bon s'atttarder, flâner, s'émerveiller...

 

L'oiseau arlequin

Pascale Maret & Delphine Jacquot

éd. Thierry Magnier

2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Roh effectivement ça a l'air chouette ! Merci !
Répondre
Z

Oui c'est bien chez Beauté animale que je me suis extasiée devant les piafs grandeurs nature ! J'étais littéralement scotchée dessus. Et pour les pompons, je suis patiente ;-)
Répondre
Z


Allez, pour te faire patienter :





Oui, c'est bête.






Z

J'adore !!! Je le veux ! hop je le mets dans ma page-de-blog-spéciale-trucs-à-acquérir. Et les oiseaux d'Aubudon : amour.
Répondre
Z


Tu as vu le flamant d'Audubon à l'expo Beautés animales, toi aussi ?


Ce grand grand livre, ouvert à la page en question, quelle merveille ! Et l'idée de tout faire rentrer sur la page, grandeur nature, d'où le cou tarabiscoté


Ca me rapelle que je t'avais plus ou moins promis un article sur Monsieur Pompon. Argh, j'm'y mets !



V

bien sûr, le dodo!!!! qui est bien dodu... :-) vais me coucher, moi!
Répondre
M

Le travail de Delphine... trop la classe !
Répondre
Z


C'est le moins qu'on puisse dire !


Je me souviens des belles choses exposées chez vous !


http://www.soupedelespace.fr/leblog/delphine-jacquot-nous-envoute-en-soupiere/


des bises, chère Mel



V

me fait penser au dodu chez Alice...
Répondre
Z


Au dodu dodo ?


J'ai pensé à Alice aussi !



S

Les couleurs sont belles ! Il porte bien son nom.
Répondre
Z


Il émane de cet album une sorte de fascination...


J'ai eu un mal de chien à le rendre à la médiathèque. Ca arrive parfois...