Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1 articles avec jenni desmond

deux ours

Publié le par Za

Il y a documentaire et documentaire. En voici deux pas banals, mêlant information et poésie avec bonheur.

deux ours

L'ourse voit arriver l'automne. Elle est seule et semble accomplir un rituel qui la mènera vers l'hiver, puis vers la saison douce. Ce récit de vie, sans heurt, mène le lecteur vers la renaissance de la nature et la naissance de l'ourson.  Des phrases simples, évocatrices, économes de mots éclairent le jeune lecteur sans l'assommer d'informations, comme pour ouvrir le robinet à questions.

deux ours
deux ours

Mais il faut avouer que la réussite de ce très bel album tient aux illustrations de Lucia Cobo. Subtiles et majestueuses, elles suivent l'ourse dans son élément, dans ses éléments. Les arbres, la nuit, l'air et la neige. Chaque double page plante un décor onirique sans pour autant perdre de vue le but documentaire.
Un magnifique album à déposer sur les petits souliers des plus jeunes des minuscules.

L'ourse
José Ramon Alonso & Lucia Cobo
Didier Jeunesse, avril 2017

deux ours

Figure emblématique de la lutte contre le réchauffement climatique, l'ours polaire a été mis à toutes les sauces - la plus belle étant à mon goût les ours en armure des Royaumes du Nord de Philipp Pullmann, mais c'est une autre histoire.
L'ours polaire commence par une mise en abime franche et directe avec un petit personnage à couronne rouge un peu pyjamateux et qui s'installe confortablement pour lire L'ours polaire, celui-là même que vous avez entre les mains. C'est le début de la belle balade, à la suite du somptueux animal.

deux ours
deux ours

Le texte est nettement plus fourni que dans l'album précédent, mais il est là encore très abordable et tout à fait passionnant. Les images présentent la rencontre entre l'ours et l'enfant, concession irréaliste au sérieux du propos. Car, s'il est majestueux et fascinant, l'ours polaire est proprement infréquentable, voire carrément dangereux. Ceci dit, tout concourt ici à le rendre proche. Jenni Desmond joue sans cesse avec les contrastes de taille, les paysages surdimensionnés, le blanc et le bleu, la lourdeur et le mouvement. Une fois le livre lu, et on n'est pas obligé de l'avaler d'une traite, on revient forcément vers les images, pour s'y replonger une fois encore.
Et de deux, sous le sapin !

L'ours polaire
Jenni Desmond
Les éditions des éléphants, octobre 2017

Partager cet article

Repost0