le petit Guili

Publié le par Za

C'est avec émotion que nous avons acheté ce livre ce matin. Un mélange de joie et de gravité, bizarre, comme un sourire triste.

 

guili.jpg

 

Le petit Guili est une fable. Une fable sur le pouvoir, l'ivresse des hauteurs, et peut-être le besoin de revanche d'un être marqué par sa petite taille. Car être le roi des animaux ne suffit pas, encore faut-il être cruel. L'histoire est forte et manie l'ironie avec finesse. À sa manière, Guili, le petit oiseau, le plus fragile de tous, montrera que le roi est nu et que le pouvoir s'accommode fort bien de l'absurdité.

 

On croyait bien connaître les images, le style de Mario Ramos. On se trompait. Pour cet album, il avait décidé de nous surprendre.

 

lire-relire-4-8316.JPG

 

Le trait est certes reconnaissable mais le traitement de l'image l'est moins. Collage, épure, personnages seuls sur fond blanc, peinture brute, envolée de pinceau, traits de crayons au premier plan, éclaboussures. L'album est traversé d'un souffle graphique évident. Et on pourrait encore parler de l'utilisation de la couleur, par grands à-plats, comme autant de cieux et de murailles, le fond blanc ne cédant sa place que pour mieux souligner le coup d'éclat du petit oiseau. 

 

lire-relire-4-8321.JPG

 

Et le texte n'est pas en reste, qui ne cache rien de la cruauté du monarque.

 

Alors Léon devint cruel.

Très cruel.

Plus il était méchant,

plus il était grand,

terriblement grand.

Debout sur son trône,

il changeait les lois suivant son humeur.

Les animaux commencèrent à avoir peur.

Un jour, il inventa une loi

qui interdisait aux oiseaux de voler.

Les parents étaient obligés de briser eux-mêmes

mes ailes de leurs petits à la naissance.

La révolte commença à gronder.

 

Le petit Guili est un album marquant et peut être abordé avec des enfants très jeunes. Le questionnement est amené de manière franche et la manière dont l'oisillon bouleverse le monde est franchement réjouissante.

 

Le petit Guili

Mario Ramos

Pastel / l'École des loisirs

mars 2013

 

Retrouvez cet album chez Carole

et dans la Mare aux mots.

Publié dans albums, Mario Ramos, Pastel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

agnes 29/03/2013 21:19


non ! mais c'est beau l'extrait ! 

Za 30/03/2013 12:45



Oui, c'est très beau et sans faux semblants.


Je n'ai donc plus qu'à attendre que tu l'aies lu ;)



agnes 23/03/2013 10:34


c'est beau ! 

Za 23/03/2013 13:09



Tu l'as lu ?



bouma 19/03/2013 14:36


effectivement cela ressemble peu à ce que je connais de l'oeuvre de Mario Ramos mais ça me donne envie plus encore de le lire et de le découvrir

Za 20/03/2013 20:48



J'ai hâte de lire tes impressions !



Gaëlle 18/03/2013 06:52


ahhh quel album, mais quel album!


Je le lis et relis depuis qu'il est arrivé.

Za 20/03/2013 20:48



Et quelle émotion !


Et l'impression qu'il était passé à quelque chose de nouveau.