le monstre des toilettes

Publié le par Za

Encore un ovni tout droit sorti de l'Atelier du Poisson Soluble !

 

51AC+E6P+RL. SS500

 

Inquiétants, ces ongles, cet oeil, non ? Car il y a un monstre dans les toilettes, je ne vous apprends rien. Un monstre grimaçant et espiègle, glouton, griffu, vraiment pas joli, pas le genre auquel on s'attache. Ce farfadet ricaneur n'est pas sympathique, c'est une vraie terreur, embusquée dans un endroit quotidien dont on fait habituellement peu de cas, sauf lorsqu'on est petit et que c'est par là aussi que passe le sentiment d'avoir grandi ou l'envie de ne pas grandir.

 

toilettes195.jpg

 

Pas de faux-semblants, donc, ce monstre règne dans un royaume sous-terrain inextricable, tout de plomberie sombre et gargouillante. Comment s'en débarrasser devient alors une question cruciale, une question de survie : donner à manger ou être mangé. J'aime assez la conclusion de cet album, où l'on voit de quelle mauvaise foi l'adulte peut faire preuve lorsqu'il est confronté à un phénomène qui le dépasse visiblement... A ceci près que la sortie du cauchemar demande le sacrifice d'un petit jouet de 7,5 centimètres de haut, aux mains en forme de crochet. Je crois que c'est ça qui m'a achevée. Tout mais pas ça !

 

toilettes194.jpg

 

toilettes194détail

 

Vous l'avez compris, ce diablotin m'a inquiétée pour de vrai, car il est très réussi. Petitou a lu l'album tranquilou sans froncer plus que ça du sourcil. Il l'a beaucoup aimé et relu plusieurs fois. Serai-je plus impressionnable que lui ? Quand on le connaît, on sait que ce n'est pas possible...

 

Le monstre des toilettes ressemble à un film muet : les images en noir et blanc de Sara Pegorier, soigneusement cadrées et encadrées, cette manière d'intégrer le texte sous l'image, comme  les cartons des films sans paroles. Et un petit air Art nouveau tout à fait bienvenu a fini de confirmer cette impression. Ce premier album est une vraie réussite ! 

 

Le monstre des toilettes

Saralisa Pegorier

l'Atelier du poisson soluble

octobre 2011

 

monstre118-copie-1ca2012big

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violette 22/01/2012 22:00


quelle originalité!!!

Za 24/01/2012 16:13



C'est aussi le grand talent du Poisson Soluble !



The King of The Thousands 22/01/2012 20:28


C'est sûr que si tu édulcores et sautes 6 couplets, ça passe mieux...

Za 24/01/2012 16:12



Et la mise en scène...


Te souviens-tu de la mise en scène...



The King of The Thousands 22/01/2012 20:02


Ca commence par :


Tirez la chasse (pom pom pom pom)


Tirez la chasse (pom pom pom pom)


Les cabinets sont bouchés


Mais non, tu préfères pas que je te donne les paroles de Hardi Balais, ou Ca va, ça va ?


Y'a des auteurs, des libraires, des éditeurs qui te lisent !!!!

Za 22/01/2012 20:22



Allez je me torpille !


"Que vais-je faire,


les fesses à l'air ?


C'est sûr, je véééééééé m'enrhumer ! "


Alors, pour Hardis Balais, je plaide non coupable, votre honneur !


Et pour "ça va", moi aussi je peux le faire, fastoche :


ça va ça va


ça va ça va ça va


ça va ça va


ça va ça va ça va


ça va ça va ça


ad lib



The King of The Thousands 22/01/2012 19:36


Tu ne voudrais quand même pas que je publie sur ce blog de haute tenue les paroles de Cabinet Buriné (musique de Carl Orff) ????


Bizettes

Za 22/01/2012 19:42



Ben si !


En tant que co-auteur, ça me fera des droits d'auteur !


Bon, d'accord il faudra partager avec la grande, Santa Claus...



Margotte 22/01/2012 10:37


Il n'y a pas de risque de déclancher une constipation chronique ?....

Za 22/01/2012 19:18



Si, c'est le risque, évidemment.


Ou alors, il y a une chance de fluidifier le trafic à cet endroit...


(je ne sais pas si l'emploi de ce terme est judicieux...)



The King of The Thousands 22/01/2012 01:25


Si y'avait vraiment un monstre dans les toilettes, est-ce qu'on y lirait aussi longtemps ?


En tout cas, si ce livre était paru plus tôt, j'aurais pu le faire croire chez moi et nous aurions eu moins de problème d'attente devant la porte des toilettes...


Bizettes !

Za 22/01/2012 19:16



Personnellement, je ne lis pas aux les toilettes. Je sais que cette activité divise l'humanité en deux et que lorsque Petitou est aux toilettes, lui crier "tu as terminé ?!" nécessite de préciser
ce qu'il a terminé, son bouquin ou le reste...


Et puis je peste, je rage, les paroles de Cabinés Burinés ne me reviennent pas grrrr !