fulbert la terreur

Publié le par Za

514SVR6706L. SS500

Comment vous le trouvez, Fulbert ? Avec son petit air perdu, ses trois poils au menton, ses deux pauvres ailes, ses grosses pattes ? Si j'étais vous, je l'adopterais illico. Moi, je ne peux pas, j'ai déjà ce qu'il faut, question dragon. Mon jardin n'y suffit plus, sans parler des plaintes du voisinage... Mais Fulbert... Il est gentil comme tout, il se nourrit de peu, il ne prend presque pas de place. Il suffit de lui aménager une petite place au chaud, mais pas trop près de la maison. Parce que bon, il est tout petit, mais c'est quand même un dragon...

 

lire-relire-2-6094-copie-1.JPG 

Mais il faut que je vous prévienne... Le seul problème avec Fulbert, c'est qu'il est atteint de crises d'éternuements incontrôlables. Ce qui, chez un dragon peut conduire à bien des catastrophes, à commencer par l'agacement de ses contemporains, fâchés, allez savoir pourquoi, de voir leur environnement réduit en cendres. Et que dire du bruit, tonitruant, diurne, nocturne, en un mot intempestif... Mais ne vous inquiétez pas, le professeur Owl a trouvé la solution. Elle était si simple ! 

 

lire-relire-2 6095

 

Si vous voulez savoir ce que fait Fulbert sur ces échasses, procurez-vous ce classique de John A. Rowe. Vous ne pourrez résister à ses illustrations sur fond blanc, volontairement dépourvues de décor, concentrées sur les personnages, taupe, souris, chien, et ce drôle de professeur, mi-hibou, mi-Merlin l'enchanteur... 

 

Alors, vous l'adoptez ?

 

Fulbert la terreur

John A. Rowe

éditions Nord-Sud

2001

 

Logo1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Tu as raison : irrésistible ça lui va bien... As tu reçu mon dernier mail Za ?? Bisous et bon dimanche
Répondre
Z


Oui, et je viens de te répondre 


Bisouilles !



T

Pour la brochette de coeurs ou de foies, je sais plus, relance moi au plus tard ce we, faut que je m'organise pour le premier we de février, et faut pas que j'oublie de la sortir du frigo pour la
mettre dans mon sac si l'on se voit...
Répondre
Z


Des coeurs en brochette... C'était vraiment yerk !



L

Et bien moi je le trouves super sympa ce fulberg  !! Il est trognon !!!
Répondre
Z


J'irai jusqu'à irrésistible, non ?



M

C'est bien ce que je disais je le trouve craquant ce ptit Dragon !! hi hi!!!
Répondre
Z


Voilà qui est mieux.


Bises et bonne soirée !



T

Décidément, il ne fait que de la cuisine pas pour moi.


Alors donne le à Jura ou La Grande...


;-)
Répondre
Z


En parlant de Jura...


Et la brochette de coeurs ?



A

Roarrrrrrr!
Répondre
Z


GRRRRRRR !


(J'aime assez la haute tenue de nos échanges.)



M

Oui, je l'adopte de suite et il pourra m'accompagner aujourd'hui au travail. Il résiste au froid ?
Répondre
Z


Il est LE remède contre le froid.


Cependant, le voisinage de Fulbert et de livres, bibliothèques, papier, carton peut sonner la fin de ta carrière.


Quant au voisinage d'enfants sages... Ah non, je confonds avec le Yark !



M

Moi je le trouve attachant ce ptit monstre!!
Répondre
Z


Mais il l'est !


Bon maintenant, Malou, si tu veux qu'on reste blogopotes, toi et moi, une petite précision sémantique s'impose. Le dragon, à mon sens, ne peut être considéré comme un monstre, c'est pourquoi,
qu'on se le dise, je n'accepterai aucun dragon dans mon monstrueux challenge. Le dragon est un... dragon. Et je suis assez chatouilleuse sur le sujet.


aaa... aaaa... tchouuuuum !






T

Peut-être qu'il pourrait servir à faire sauter des pop-corns ? Enfin, je dis ça, mais moi, j'aime pas les pop-corns...
Répondre
Z


Et griller des chamallows ? Tu sais, l'extérieur qui croustille et l'intérieur qui fond...