cas de conscience ou charliemania op.2

Publié le par Za

Je n'aime pas beaucoup les DVD de concerts, mais bon, il est des cas de force majeure:

 

charllie-dvd.jpg

 

...allèchement maximum...

 

Je commande, je guette le facteur (surtout que dans le colis, il y avait aussi les dernier Tracy Chevalier et un autre ouvrage in-dis-pen-sa-ble: "100 fleurs au tricot et au crochet" !). Je m'installe tranquillou dans mon canapé, en ces temps de pont, on peut faire ça même un vendredi après-midi... Et en voiture Simone Za !

Au début du mois de mai, notre Charlie était passé dans Taratata,  (souvent) excellente émission de musique dont le très grand mérite est de faire passer les chanteurs en live, c'est dire si c'est l'exception du paysage audiovisuel du moment... Donc Charlie à Taratata... Et là un petit doute s'installe, comme un léger inconfort... Mais il chante en sautant comme un cabri dans les gradins, on lui laisse donc le bénéfice du doute.

Revenons à notre DVD. Le gars est tout à fait ce qu'il y a de plus sympatoche, une énergie communicative, des musiciens ad hoc, tout est bien sauf... Autant le disque est impeccablissime, autant on stage... c'est un peu...faux. Pas beaucoup, non, juste assez bas pour que ça gratouille l'oreille. Et ça sur tous les départs de chansons, le pompon étant "Boxes" interprété avec sa soeur, Vashti (c'est son prénom), où ils sont faux tous les deux, aïe.

Voilà pourquoi je n'aime pas trop les DVD de concert: c'est impitoyable. Là où, si j'avais été dans la salle, j'aurais chanté avec lui, dansé (si, si), du fond de mon canapé, j'analyse, je critique... Mais ceci étant dit, j'aimerais quand même beaucoup le voir sur scène en vrai. Voilà, sentiment mitigé, donc.

 

Dans la série "Charlie couldn't sleep", nouvel épisode:  I'm a man, 7h20, dans une laverie...


Publié dans chansongs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article