capitaine massacrabord

Publié le par Za

- Navire en vue ! Navire en vue !

- Quel pavillon ?

- Pavillon noir, Capitaine Za ! C'est le Black Tiger !

 

cm183 

- Le Black Tiger ! Ce bateau de légende, le vaisseau du Capitaine Massacrabord et de son redoutable équipage ?

- Terre ! Terre !

- Il faudrait savoir ! Terre ou navire ?

- Les deux, Capitaine Za ! Un navire ancré au large d'une île rose !


 

Et c'est généralement là que je me réveille.  

Sur ma table de chevet cet album attend sa énième relecture, pour la plus grande joie du moussaillon, preuve vivante que cette histoire n'a pas pris une ride.

 

Commençons notre voyage par la couverture.

61HgfXkaAeL._SS500_.jpg

 

Ouvrez grands vos yeux : un personnage mal rasé est appuyé sur un tonneau dont le contenu ne laisse aucun doute, tout comme le verre en équilibre sur son genou, et qui plus est, il est en train de fumer ! Oui, il s'agit bien d'un livre pour enfants. Et là, de deux choses l'une, soit vous passez votre chemin, soit, comme moi, vous vous fendez d'un large sourire, et vous l'adoptez. Pour toujours. D'autant que moi, devant des gaillards pareils, je ne fais pas ma maligne.

 

Capitaine Massacrabord (Captain Slaughterboard drops anchor) est le premier livre de Mervyn Peake, publié en 1939 et édité pour la première fois en français en octobre 2011 par les éditons La Joie de Lire. 1939, oui, et une jeunesse, un humour, une énergie, une poésie, une liberté de ton, une folie douce et décoiffante que pourraient lui envier bien des albums tout frais pondus d'aujourd'hui. Les images de Peake sont sans cesse en mouvement, pas une page inutile, pas un dessin dont on pourrait se passer !

 

Capitaine Massacrabord est une histoire étrange et réjouissante, où tourner la page est déjà une aventure. Parce que derrière, il y a des trognes incroyables dont on doute fort qu'elles aient jamais abordé un quelconque navire ennemi...

 

cm184

 

... des créatures inattendues aux couleurs douteuses, des rebondissements imprévisibles, des alizés absurdes, des paysages mouvants et cette propension à se lancer dans des danses pour le moins extravagantes...

 

cm181

 

 

Abordant cette île rose, le Capitaine Massacrabord y découvre une faune phénoménale et fait la rencontre une créature jaune au regard vague qui va changer le cours de sa vie. Mais peut-on vraiment se fier à un individu doté d'un tel regard ?

 

cm182

 

Alors, faites comme moi, embarquez à bord du Black Tiger, pour un long voyage dont vous reviendrez fatalement... piqués de Peake !

Je ne saurais trop vous conseiller

la lecture de l'article de Jean, cuistot de la Soupe de l'espace

 

promis juré045

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logo1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margotte 18/12/2011 18:01


Il a une bonne bouille ce cap'taine !

Za 18/12/2011 19:11



Mais quand je le regarde, je n'arrive pas à lui faire vraiment confiance...


Je crois que c'est ce qui me plait, finalement !



The King of The Thousands 16/12/2011 22:03


Sur le dessin "Voici ceux qui restaient" où ils sont tous accrochés au mat, la ressemblance est trop frappante...


Et sinon, oui, je suis indécrottable, persistant, et fier de l'être :-p


Bizettes !

Za 17/12/2011 13:55







The King of The Thousands 14/12/2011 22:12


Bof, là, j'aime moins ce dessin, il est pas trop crédible ce mec avec sa grosse maglite sous le bras...


:-D

Za 14/12/2011 22:29



in-dé-crot-ta-ble ! Tu es indécrottable !


  Mais la comparaison avec Dubout était drôle !



The King of The Thousands 14/12/2011 01:19


Quand Peake commence à dessiner un peu comme Dubout, cela devient intéressant...


Et puis faut bien avouer que le black tiger sur sa vague...


Je suis presque peaké au vif d'aller lire ce livre, Zapeau !

Za 14/12/2011 11:46



Je savais que cette veine maritime te plairait ! L'album attend ta prochaine visite.


Je te rapelle à toutes fins utiles, que Peake a illustré L'île au trésor ! Tu devrais aimer aussi...






Violette 13/12/2011 22:07


génial! je me rends compte que j'adore les images de bateaux juchés à la pointe d'une grosse vague!

Za 14/12/2011 11:39



C'est un album d'équilibriste, léger et drôle, sans prétentions. Un chef d'oeuvre ?



alice 13/12/2011 15:17


pastencore. je suis une nouvelle addict!

Za 13/12/2011 17:25



Alors réfléchis bien avant de te lancer...



Alice 13/12/2011 13:51


Ollla! Peake, j'adore. Je l'ai découvert via The sunday books et depuis j'adore! J'ai hâte de mettre la main sur Ce Capitaine

Za 13/12/2011 14:41



Et tu as lu Gormenghast ?



turin 13/12/2011 09:01


Tourlou,


rien à redire. Tu es aussi folle que moi de ce génie... Allez retournons sur le deuxième Charles le dragon.

Za 13/12/2011 14:40



Oui mais tu es atteint depuis plus longtemps que moi, donc, pour toi, c'est plus grave.


Allez, au boulot, les messieurs en blanc t'attendent...


Poutous à toi et au dragonnet !



Gaëlle 12/12/2011 21:52


l'article de Jean avait déjà fait mouche, le tien aussi... faut que je le lise!

Za 12/12/2011 22:36



o-bli-gé !