heure bleue

Publié le par Za

heure bleue

Le jour s'éloigne... bientôt la nuit.
Entre les deux, elle passe...
C'est l'heure bleue.

heure bleue

C'est dans cet interstice infime que se glisse Isabelle Simler avec cet indescriptible imagier. Et il s'en passe des choses, durant ce crépuscule. Un nuancier ouvre le livre, 32 nuances de bleu, du bleu dragée, au bleu nuit. Tout un tas de bestioles se presse, dans l'air, sous l'eau, chacun darde son regard au fur et à mesure que le jour décline. La nuit tombe, elles ne sont plus que noires silhouettes.

heure bleue

Isabelle Simler est une valeur sûre de l'émerveillement, mais avouons-le, avec cet album, on est plus proche de l'uppercut visuel. Les majestueuses doubles pages donnent envie de s'approcher, le nez dans le papier, pour scruter chaque détail, chaque trait. C'est un travail de virtuose, magnifié par une qualité de papier, d'impression qui laisse rêveur. Bref, tout cela est simplement à tomber par terre, mais bien calé sur un tapis moelleux avec des coussins, histoire de pouvoir continuer à lire.

heure bleue
heure bleue

heure bleue
Isabelle Simler
éditions Courtes et longues
mars 2015

Gaëlle est sous le charme, la Soupe de l'espace n'en revient pas...

logo challenge albums 2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article